Le saviez-vous ?

Au XVIe siècle, les Espagnols réalisèrent de grands barrages en maçonnerie. Le plus remarquable fut celui de Tibi, à 18km au nord d'Alicante construit en 1594. Haut de 45 m, il est encore utilisé.

Qui est en ligne ?

Nous avons 9 invités en ligne
L'alternateur Imprimer Envoyer
Écrit par Cameron Charlet   
Samedi, 31 Janvier 2009 18:06

L'énergie électrique résulte de la combinaison de l'énergie mécanique et d'un alternateur. C'est elle que l'on utilise pour alimenter les centrales électriques sur une grande partie du territoire. Cet alternateur est une machine rotative qui convertie l'énergie mécanique fournie par un moteur (turbine, diesel, éolienne...) en énergie électrique à courant alternatif. Quand on compare un moteur et un alternateur, on constate que l'alternateur travaille dans le sens inverse du moteur, au lieu de transformer l'énergie électrique en énergie motrice, il transforme l'énergie motrice, ou mécanique, en énergie électrique. Il est composé de deux parties principales;

 

Le rotor est la partie mobile qui est composée d'éléctro aimants, il est fixé à la turbine qui tourne, et donc, tourne avec elle.

 

Puis le stator qui est la partie fixe de l'alternateur, composé d'un bobinage de fils de cuivre est situé tout autour du rotor, il sert à récupérer l'énergie produite sous forme d'électricité.

 


L'alternateur est une machine synchrone, fonctionnant en génératrice, car le rotor tourne a la même vitesse que le champ électrique du stator. Celui-ci est donc délimité par la vitesse du rotor (et, étant donné qu'il est rattaché à la turbine, par la vitesse de la turbine elle-même). Le rotor détermine donc la vitesse de la fréquence. L'arbre qui relie la turbine et le rotor fera tourner ce dernier afin de former un champ magnétique à l'intérieur de l'alternateur. Ce sera ce champ qui engendrera le déplacement d'électrons, transformé en courant électrique dans le stator.

formule de la fréquence:

f = k.N

f : fréquence en sortie de l'alternateur
k : coefficient dépendant de l'alternateur
N : vitesse de rotation du rotor

 

Lorsque l'on compare un vrai barrage hydroélectrique avec notre maquette de turbine, c'est la dynamo qui prend la place de l'alternateur pour pouvoir transformer l'énergie mécanique, créée par l'eau se heurtant contre la maquette de turbine, en énergie électrique, visible grâce au multimètre, et aussi grâce à l'ampoule qui s'alume.

Mise à jour le Mardi, 24 Février 2009 20:11