Le saviez-vous ?

C’est parce qu’elle est vite apparue comme un substitut aux machines fonctionnant au charbon que l’énergie hydro-électrique fut initialement baptisée houille blanche. Cette révolution technologique fut le résultat d’une cascade d’innovations : la première d’entre elles, la turbine hydraulique, est due à l’ingénieur français Fourneyron qui, dès 1830, construisit une turbine à axe vertical dont la puissance de 50 CV surclassait celle des anciennes roues hydrauliques.

Qui est en ligne ?

Nous avons 37 invités en ligne
Généralités Imprimer Envoyer
Écrit par Vincent Boucton   
Dimanche, 08 Février 2009 10:57

L'énergie mécanique d'un système est utilisée pour désigner l'énergie emmagasinée sous forme d'énergie potentielle et d'énergie cinétique. Dans le cas où seule la force de poids travaille, l'énergie mécanique se conserve. Dans le cas ou une autre force que le poids travaille, par exemple une force de frottement, alors l'énergie mécanique ne se conserve pas.

L'énergie mécanique s'exprime généralement :

Em = Ec + Epp

Em est l'énergie mécanique
Ec est l'énergie cinétique
Epp est l'énergie potentielle

Lorsque l'eau heurte la turbine va vitesse de l'eau devient quasi nulle. L'intégralité de son énergie cinétique est donc transmise à la turbine (dans un cas idéal). Si l'on considère le point d'arrivée de l'eau sur la turbine comme point référence d'altitude 0, toute l'énergie potentielle a été transformée en énergie cinétique qui elle même à été transmise à la turbine.

Mise à jour le Samedi, 28 Mars 2009 14:08