Le saviez-vous ?

Le barrage Daniel Johnson, construit sur la rivière Manicouagan au Québec, est le plus grand barrage à voûtes multiples et à corps creux au monde. Il abrite 12 groupes hydrauliques et a une puissance installée de 2592 MW

Qui est en ligne ?

Nous avons 8 invités en ligne
Hydrostatique Imprimer Envoyer
Écrit par Adrien Williatte   
Dimanche, 25 Janvier 2009 23:13

Après avoir étudié l'énergie potentielle de l'eau retenue par le barrage, il s'agit ensuite d'observer la pousée que cette masse d'eau exerce sur la paroi du barrage. Cette partie concerne notamment la notion physique d'hydrostatique.


Définition:

L'hydrostatique est l'étude d'un fluide au repos, elle s'apparente donc à la statique appliquée aux fluides. Dans l'étude d'un barrage, elle concerne l'eau stockée dans le lac de retenu, et la pression que cette masse d'eau applique sur la paroi du barrage.

Equation fondamentale de l'hydrostatique:

Pg = P + ρ.g.z

avec : P la pression au sein du fluide (en Pa) (P = ρ.g.h)
ρ la masse volumique du fluide (en Kg/m3)
g l'accélération de pesanteur (9,81 m/s2)
z l'altitude (en mètres) du point où l'on mesure P


On note que la pression est identique dans toutes les directions autour du point: verticale, horizontale ou inclinée (quelque soit l'angle d'inclinaison). Dans le cas de l'hydrostatique, la masse volumique et la température T sont constantes dans tout le fluide. De plus, les forces extérieures à distance se réduisent aux seules forces de pesanteur.

La force exercée par un fluide sur une paroi qui le délimite est toujours perpendiculaire à cette paroi et proportionnelle à la surface dΣ de celle ci : la formule qui définit cette force est:
Df = P.n.dΣ

Mise à jour le Mercredi, 25 Mars 2009 14:51